Justice

Alsace : les profanateurs d’un cimetière juif condamnés à verser 85.000 euros aux parties civiles

Les cinq profanateurs du cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), mineurs lors des faits et déjà condamnés au pénal, devront verser 85.000 euros de préjudice moral à une quarantaine de parties civiles, un jugement qualifié mardi 29 mars de «signal fort» par la Licra. Dans le détail, les sommes allouées vont de 1250 à 3000 euros, selon le délibéré sur les intérêts civils transmis par le greffe à l’AFP et rendu vendredi par le tribunal pour enfants de Saverne.

Les auteurs de cette profanation, la plus grave visant un cimetière juif depuis une vingtaine d’années, étaient âgés de 15 à 17 ans au moment des faits. Ils avaient été interpellés quelques jours après les faits, en février 2015, après que l’un d’eux se fut rendu de lui-même à la gendarmerie. Les cinq mineurs avaient saccagé près de 270 tombes. Des tombeaux avaient également été ouverts et les profanateurs avaient uriné sur certaines sépultures. Le 15 septembre 2017, ils avaient été condamnés au pénal par le tribunal pour enfants à des peines de 8 à 18 mois de prison avec sursis et à 140 heures de travaux d’intérêt général pour profanations et dégradations de sépultures «en raison de l’appartenance des personnes décédées à une religion déterminée».

La suite sur le Figaro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.