Le chaos provoqué par l’épidémie due au coronavirus

A Wuhan, l’impossible deuil

Le chaos provoqué par l’épidémie due au coronavirus et par les mesures de quarantaine dans l’épicentre empêche l’organisation des rites funéraires par les familles des défunts.

Des médecins, un célèbre inventeur, des policiers, un cinéaste, un directeur d’hôpital : la longue liste des morts de Wuhan et du Hubei a fait de la province aux mille lacs une terre de larmes. Au total, 3 046 personnes sont officiellement décédées du Covid-19à la date du 11 mars dans le Hubei – dont la moitié à Wuhan, un chiffre sans doute inférieur à la réalité puisque de nombreux décès initiaux attribués à une « pneumonie virale » ou à d’autres pathologies n’ont pas été comptabilisés.

L’un des cas qui ont le plus ému l’opinion, après la mort le 7 février du docteur Li Wenliang, qui avait été réprimandé pour avoir sonné l’alerte, fut celle de Chang Kai, un réalisateur de cinéma des Studios du Hubei, âgé de 55 ans, le 14 février.  Lire la suite sur Lemonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *