Altair Funeral

Funecap achète le leader des crématoriums en Italie

Le groupe Funecap s’internationalise : le groupe français a franchi les frontières, et c’est vers le doux climat Italien que ses pas l’ont porté. Avec à la clef l’acquisition de Altair Funeral, groupe funéraire leader de la gestion de crématoriums et cimetières dans la péninsule.

Buongiorno Funecap

Nous vous l’avions annoncé très précisément le 16 juin 2020 : suite à une levée de fonds de 180 millions d’euros à l’occasion des dix ans du groupe, Funecap avait affirmé vouloir poursuivre son développement et, pourquoi pas, franchir la frontière. Nous avions même énoncés quelques possibilités frontalières.

Le verdict est tombé : ce sera en Italie que le groupe s’implantera (en premier lieu?), et c’est chose faite en se portant acquéreur de Altair Funeral. Cette société, qui gère 35 sites, est le leader italien de la gestion de crématoriums et de cimetières.

En effet, une particularité de l’Italie est que, sur un modèle assez similaire aux crématoriums, les cimetières puissent être gérés par une entreprise privée, par délégation de service public. Une forme de gestion sur laquelle Altair Funeral est rodée et qui apporterait une nouvelle compétence à Funecap.

Et Altair Funeral a d’autant le vent en poupe qu’un scandale a frappé son principal concurrent, le groupe AMA, lors de la pandémie de Covid : les cimetières étaient saturés, l’attente pour les obsèques s’est étendue sur plusieurs semaines à Rome, et les médias ont constaté que l’état des équipements était désastreux.

C’est donc une opération sereine pour Funecap : même si le groupe découvre une nouveauté, la gestion de cimetière, l’essentiel de l’activité de sa nouvelle filiale est dans un domaine, la gestion de crématoriums, que Funecap maîtrise bien. Les compétences de Altair Funeral permettront de se faire rapidement aux spécificités du droit italien.

Dans le communiqué de presse, le groupe Funecap indique « L’objectif est de continuer à grandir à travers l’Europe, en réunissant dans un projet opérationnel et capitalistique les entrepreneurs locaux les plus dynamiques de l’espace funéraire pour fournir le plus haut niveau de service et les meilleures infrastructures aux familles ».

Nul doute donc que le groupe ne cessera pas là sa stratégie d’expansion, y compris à l’international. Reste à savoir où : les paris sont ouverts. En attendant, in bocca al lupo en Italie, Funecap.

Guillaume Bailly

One Reply to “Funecap achète le leader des crématoriums en Italie”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.