L’affaire des détournements de fonds au centre funéraire de Sète devant la justice

LE CIMETIÈRE MARIN DE SETE © Maxppp – VINCENT ANDORRA

Le directeur du centre funéraire municipal de Sète est jugé ce lundi au tribunal correctionnel de Montpellier (Hérault) pour avoir détourné près de 250 000 euros. Il a été suspendu en 2017 lorsque le trésorier de la ville a repéré des dysfonctionnements.

Le  tribunal correctionnel de Montpellier (Hérault) se penche ce lundi après-midi sur l’affaire des détournements de fonds au centre funéraire municipal de Sète (Hérault) . Le directeur du centre est soupçonné d’avoir détourné  près de 250.000 euros. Il a été suspendu en  2017  lorsque le trésorier de la ville a repéré des dysfonctionnements.

L’argent des obsèques servait a du sponsoring sportif 

Pendant 4 ans, entre 2013 et 2017, une centaine de factures de frais d’obsèques ont été détournées. Les clients réglaient la note (pompes funèbres et crématorium), les chèques étaient débités, mais les factures apparaissaient comme impayées. L’argent, c’est Marc Lavit qui le dépensait. Le directeur avait les chéquiers du centre…

Lire la suite sur France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.