Reseaux Sociaux

La loi, la loi, mais si vous focalisez sur les détails, aussi

Les réseaux sociaux sont une sorte de journal tenu au quotidien par les professionnels. Ceux du funéraire ont des choses à dire, et pas qu’un peu. Comme cette anecdote qui en dit long sur les pratiques de certains.

Boum !

Les réseaux sociaux sont toujours pleins d’histoires édifiantes. Et celle-ci m’a fait tomber de ma chaise. Vous pardonnerez d’ailleurs les éventuelles coquilles dans le présent article, je suis toujours au sol et, de là, je ne vois pas l’écran. Il faut dire qu’elle est sévère.

Donc, le service médecine appelle une pompe funèbre pour lui demander de venir chercher un corps. Le croque-morts, un peu surpris, dit qu’il n’a rien contre, mais que c’est à la famille de l’appeler. Le service de médecine insiste : si, si, il faut venir, ils ont un accord. C’est alors qu’intervient, en fond, une autre voix, qui dit « raccroche, c’est pas lui qu’il faut appeler ».

Alors, que certaines pompes funèbres aient des accords (illégaux) avec des établissements de soins, ce n’est pas nouveau. J’ai très bien connu une société qui payait les agents de morgue 50 euros en espèces par famille envoyée chez eux. C’était il y a dix ans, je me demande combien c’est, aujourd’hui, avec l’inflation.

Et au passage, je me suis toujours demandé comment le comptable faisait passer ces sorties d’argent. Si il y a un expert en chiffres, éclairez votre serviteur.

Mais pour l’hôpital aussi, c’est bon. Si l’établissement hospitalier n’a pas de morgue, et sous certaines conditions (nombre de décès par an), il doit payer le transfert, l’admission et trois jours en case. Combien on parie que la famille va se voir présenter la facture ?

Mais ce n’est pas vraiment le sujet. Le sujet, ce sont deux commentaires.

L’un suggère d’appeler la préfecture. Ce à quoi, celui qui a créé le post répond que la préfecture s’en fiche et qu’elle est au courant. Alors, non, ce n’est pas comme ça qu’on fait.

Ce qu’on fait, lorsqu’on a ce genre de cas, c’est écrire une jolie lettre au procureur de la République. Avec son témoignage, circonstancié, le jour et l’heure de l’appel, la ligne qui a été appelée, etc. Puis on épluche les registres, pour appuyer un peu ses dires. Quand il y a, disons, quatre pompes funèbres dans une ville, et que, sur un établissement particulier, une d’entre elles capte 95 % des défunts, c’est une anomalie. Et si le procureur fait bien son travail, une enquête sera diligentée. Si en plus il y a des témoignages de familles, c’est encore mieux.

Le deuxième commentaire, c’est une dame, qui interroge « Qui peut prétendre être une pompe 100 % transparente ? » personne, on est d’accord, mais il y a différentes nuances d’opacité. Et elle poursuit « si le service d’obsèques est correct et adapté, je ne suis pas vraiment choquée ».

Moi si. Déjà, si la pompe funèbre oublie d’informer la famille que c’est à l’hôpital de payer une partie, et lui facture la totalité. Il y a des distraits.

Mais c’est quoi un service correct et adapté, et c’est quoi au sens large une bonne pompe funèbre. Et bien, la réponse est qu’il n’y a pas de bonne pompe funèbre au sens large, il y a une bonne pompe funèbre précise pour une famille précise à un moment précis, toute cette précision rappelle tellement l’horlogerie helvétique, c’est est émouvant.

Une bonne pompe funèbre, c’est celle que la famille a choisi. Il m’est arrivé d’avoir des convois alors que mon devis était plus élevé que celui de mes confrères parce que le courant passait mieux entre moi et la famille. Bon, honnêtement, il m’est arrivé d’en perdre pour les mêmes raisons.

La bonne pompe funèbre, c’est celle que la famille a choisi et qui a fait, par gratitude pour ça et parce que c’est son métier, le meilleur convoi possible.

Mais il y a une condition à cela : que ce soit la famille qui ait choisi, et pas quelqu’un à sa place. Donc, si ces faits sont avérés, et il n’y a pas de raisons de penser le contraire, ils sont condamnables sans ambiguïté et doivent être dénoncés.

Guillaume Bailly

One Reply to “La loi, la loi, mais si vous focalisez sur les détails, aussi”

  1. C’est mon post.
    Et c’est moi qui ai eu ce coup de téléphone.

    Ce n’est pas la première fois.

    J’ai prévenu les institutions nécessaires rien ne bouge.
    Cependant pour moi les contrôles s’enchaînent.( bizarrement) . Mais qu’importe je suis en règle.

    Alors si vous avez une solution miracle. Faites moi signe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *